FR | EN | AR | ES


Les Essais Nucléaires Français
La France a procédé entre 1960 et 1996 à 210 essais nucléaires dont 17 au Sahara, 193 en Polynésie (167 à Mururoa, 14 à Fangataufa et 12 essais de sécurité).

Les premiers essais au Sahara (1960-1966)
Le CSEM (Centre Saharien d'Expérimentation Militaire) situé à Reggane, à 700 km au sud de Colomb Bechar. La base vie est à 15 km et, à 45 km au sud-ouest le PC de tir et d'observation d' Hamoudia.
Les tirs sont effectués à partir d'un pylône de 106 m qui supporte l'engin expérimental située à Hamoudia, à une cinquantaine de km au sud-ouest de Reganne.

Liste des essais aériens
13 février 1960 - Gerboise bleue
01 avril 1960 - Gerboise blanche
27 décembre 1960 - Gerboise rouge
25 avril 1961 - Gerboise verte

Les essais en galerie au Hoggar
La France abandonne les essais aériens à la faveur d'essais souterrains, moins polluants.
Le site choisi In Ecker (Sahara) se trouve au Sud de Reggane. Les tirs sont réalisés en galeries, celles-ci étant creusées horizontalement dans un massif granitique du Hoggar, le Tan Afella.
Ces galeries se terminaient en colimaçon pour casser le souffle des explosions et étaient refermées par une dalle de béton. Elles devaient permettre un bon confinement de la radioactivité.

CERNAC : (Centre d'expérimentation militaire) dans le Hoggar pour les essais souterrain, à 150 km au nord de Tamanrasset. La base vie est à Amguel et la base avancée à In Ecker. Du 07 novembre 1961 au 16 février 1966 ont lieu à In Ecker 13 essais souterrains pour la mise au point de la bombe au plutonium de 60 KT dans le massif du Tan Afela. Le 07 novembre 1961, la France réalise son premier essai nucléaire souterrain.
Le 01 mai 1962, lors du deuxième essai souterrain, un nuage radioactif s'est échappé de la galerie de tir. C'est l'accident de Béryl (du nom de code de l'essai).
De novembre 1961 à février 1966, treize tirs en galerie ont été effectués dont quatre n'ont pas été totalement contenus ou confinés.
Le CSEM et le CERNAC ont été fermés les 1er et 15 juin 1967.
Les accords d'Évian ayant prévu que la France devait abandonner ses expériences au Sahara, la France a dû se mettre à la recherche d'un autre site.

Liste des 13 essais Souterrains au Sahara
07 novembre 1961 - Agathe
01 mai 1962 - Béryl
18 mars 1963 - Emeraude
30 mars 1963 - Améthyste
20 octobre 1963 - Rubis
14 février 1964 - Opale
15 juin 1964 - Topaze
28 novembre 1964 - Turquoise
27 février 1965 - Saphir
30 mai 1965 - Jade
01 octobre 1965 - Corindon
01 décembre 1965 - Tourmaline
16 février 1966 - Grenat

Tous les plis philatéliques présentés ci-dessous appartiennent à la Collection privéede mon ami Monsieur Jean Marc Lopez
Premier Jour d'Ouverture de l'Agence Postale Reggan Saoura

Premier Jour d'Ouverture de l'Agence Postale Reggan Saoura


1er Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 13/02/1960 (Gerboise bleue)

1er Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 13/02/1960 (Gerboise bleue)

1er Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 13/02/1960 (Gerboise bleue)

1er Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 13/02/1960 (Gerboise bleue)

1er Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 13/02/1960 (Gerboise bleue)

1er Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 13/02/1960 (Gerboise bleue)

1er Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 13/02/1960 (Gerboise bleue)

1er Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 13/02/1960 (Gerboise bleue)

1er Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 13/02/1960 (Gerboise bleue)


2ème Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 01/04/1960 (Gerboise blanche)

2ème Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 01/04/1960 (Gerboise blanche)

2er Essai Nucléaire Français à Hammoudia Reggan Saoura le 13/02/1960 (Gerboise blanche)


3ème Essai Nucléaire Français à Reggan Saoura le 27/12/1960 (Gerboise rouge)

3ème Essai Nucléaire Français à Reggan Saoura le 27/12/1960 (Gerboise rouge)

3ème Essai Nucléaire Français à Reggan Saoura le 27/12/1960 (Gerboise rouge)


4ème Essai Nucléaire Français à Reggan Saoura le 25/04/1961 (Gerboise verte)

4ème Essai Nucléaire Français à Reggan Saoura le 25/04/1961 (Gerboise verte)

4ème Essai Nucléaire Français à Reggan Saoura le 25/04/1961 (Gerboise verte)


5ème Essai Nucléaire Français le 07/11/1961 (Agathe)


6ème Essai Nucléaire Français le 01/05/1962 (Béryl)


7ème Essai Nucléaire Français le 18/03/1963 (Emeraude)


8ème Essai Nucléaire Français le 30/03/1963 (Améthyste)


9ème Essai Nucléaire Français le 20/10/1963 (Rubis)


10ème Essai Nucléaire Français le 14/02/1964 (Opale)


11ème Essai Nucléaire Français le 15/06/1964 (Topaze)


12ème Essai Nucléaire Français le 28/11/1964 (Turquoise)


13ème Essai Nucléaire Français le 27/02/1965 (Saphir)


14ème Essai Nucléaire Français le 30/05/1965 (Jade)


15ème Essai Nucléaire Français le 01/10/1965 (Corindon)


16ème Essai Nucléaire Français le 01/12/1965 (Tourmaline)


17ème Essai Nucléaire Français le 16/02/1966 (Grenat)


Jour de Fermeture de l'Agence Postale Reggan Saoura



Contaminations au Sahara
Quatre essais souterrains sur treize n'ont pas été totalement contenus ou confinés : Béryl, Améthyste, Rubis et Jade. Les deux premiers cités ont entraîné une sortie de laves radioactives. Dans les deux autres cas, les sorties, limitées à des radioéléments gazeux ou volatils, n'ont pas provoqué d'expositions significatives au plan de la santé du personnel et des populations.
1er mai 1962 : Béryl
100 personnes (>50 mSv)
15 personnes (>200 mSv)
9 personnes (600 mSv)
peut être 240 personnes (<2,5 mSv)
20 mars 1963 : Améthyste
13 personnes (=10 mSv)
280 personnes (<1 mSv)
20 octobre 1963 : Rubis
500 personnes (<0,2 mSv)
pas de donnée (=0,01 mSv)
30 mai 1965 : Jade
pas de donnée (<1 mSv)
Les essais Béryl et Améthyste ont conduit à une irradiation dépassant le seuil réglementaire actuel pour le public. Des conséquences sanitaires sont envisageables pour la quinzaine de personnes fortement contaminées (à plus de 100 mSv) par l'essai Beryl, mais les conséquences attendues sont trop faibles pour être identifiables statistiquement.
Revendications associatives et victimes civiles
Le 9 juin 2001, à la suite de l'appel lancé par le Centre de documentation et de recherche sur la paix et les conflits, un groupe de personnes créent l'Association des vétérans des essais nucléaires français et leurs familles (AVEN), déclarée à la préfecture du Rhône.
Après la défaite de Gaston Flosse (UMP) en 2004 et l'arrivée au pouvoir de l'opposant Oscar Temaru, une commission d'enquête locale a été créée. Celle-ci a confirmé les craintes de l'Association des vétérans des essais nucléaires (Aven) et de Moruroa e Tatou (Moruroa et nous), deux associations de victimes nées en 2001.
Suite à plusieurs affaires judiciaires, la loi du 5 janvier 2010 encadre l'indemnisation par l'État du préjudice subi par certaines personnes atteintes de maladies radio-induites dues aux essais nucléaires français.

Emission du 10 février 2010
Le 10 Février 2010, Algérie Poste a procédé à l'émission d'un timbre-poste n° 1558 en hommage aux victimes des essais nucléaire Français en Algérie







Date : 10 Juin 2013
Auteur : Jean Marc LOPEZ
Nombre de consultation : 415

Vos commentaires

Si vous voulez publier un article sur Algérie Philatélie ou bien vous avez trouvé un article intéressant sur la Philatélie Algérienne, nous vous prions de nous l'envoyer à notre email : hamidbenzine@yahoo.fr


Aidez-nous à promouvoir
Algérie Philatélie




Inscrivez-vous à la Newsletter
d'Algérie Philatélie

Faites un don de 10 $ via paypal

Aidez-nous à promouvoir Algérie Philatélie
En faisant un don de 10 $ via paypal
Nous vous remerçions d'avance