Les timbres ont été dessinés par les artistes Zineb Bahri et Hammoudi Nadjib - Le Sila et nos martyrs à l’honneurLe Sila et les quatre lettres de son logo sont entrés dans l’univers de la philatélie grâce à l’œuvre de l’artiste peintre Zineb Bahri qui a ouvert au sigle du Sila les portes de la postérité à l’aide de l’esquisse du timbre-poste qu’elle a dessinée au format de 29x43. Elle rejoint ainsi le gotha de dessinateurs et de graveurs de timbres où figurent déjà l’artiste peintre et pionnière en la matière Baya née Fatma Haddad (épouse Mahieddine, 1931-1998) pour son timbre qu’elle a émis le 27 décembre 1969 avec pour thème “la protection de la mère et de l'enfant”.
Pour rappel, l’artiste peintre Zineb Bahri est une révélation du “Bloc et Feuillet n°01 (2017)” intitulé “Bijoux de la reine berbère Tin Hinan (IVe siècle)” émis le 18 avril 2017 et d’une valeur faciale de 50 DA (source Chaouki-Li-Qacentina). Donc, au-delà de l’inédit, c’est le Sila qui accède ainsi à sa majorité au bout de sa 24e bougie avec, en guise de cadeau, un timbre-poste d’une valeur faciale de 25 DA qui le fera voyager aux quatre coins du monde.
Émise à la veille de l’Éternel Novembre, l’esquisse de l’artiste peintre Zineb Bahri a coïncidé ainsi avec la publication du document philatélique de son époux, l’artiste peintre Hammoudi Nadjib, et les 5 timbres-poste aux thèmes de nos martyrs, dont celle du premier martyr Ahmed Zabana, dit H'mida (1926-1956) à avoir escaladé l’échafaud de la hideuse guillotine et les portraits-symboles de Ali Ammar dit Ali la Pointe (1930-1957) et de Hassiba Ben Bouali, assassinés tous les deux à la dynamite qui a causé l’effondrement de la douéra sise au 5, rue des Abderrames dans la Basse-Casbah durant la funeste nuit du 8 au 9 octobre 1957. Et c’est au lendemain de l’oblitération du 1er jour illustré et d’une vente dédicace organisée le 2 novembre au stand d’Algérie-Poste que nous avons rencontré l’artiste peintre Hammoudi Nadjib qui est issu de l’École régionale des beaux-arts de Batna. “Le choix d’Algérie-Poste s’est porté sur nos avant-projets de timbres-poste d’une dimension de 26x36 et inhérents l’un au Sila et 5 autres pour honorer les martyrs de notre guerre de Libération avec la collaboration du dessinateur Tayeb Laïdi”, a déclaré l’artiste portraitiste qui, pour la nouveauté, lui et Tayeb Laïdi ont colorisé les portraits de nos chouhada, dont Malika Gaïd (1933-1957) et Ourida Meddad (1938-1957). Et puisqu’on est dans la philatélie, le mieux est d’aller vers l’opération “Une personnalité, un timbre”, histoire d’enrichir notre catalogue philatélique



Date : 05 Novembre 2019
Auteur : Nourreddine Louhal
Source : Liberté (QNI)
Nombre de consultation : 78

Vos commentaires

Scans attachés à l'article

 Les timbres ont été dessinés par les artistes Zineb Bahri et Hammoudi Nadjib - Le Sila et nos martyrs à l’honneur
Si vous voulez publier un article sur Algérie Philatélie ou bien vous avez trouvé un article intéressant sur la Philatélie Algérienne, nous vous prions de nous l'envoyer à notre email : hamidbenzine@yahoo.fr


Consulter la vidéo explicative de la gestion en ligne