Depuis 1924 à ce jour il n'existe dans la collection des timbres d’Algérie qu'une série de timbres qui a été démonétisée. Il s’agit des timbres qui ont été émis en 1930.
La démonétisation consiste à supprimer la valeur faciale d'un billet de banque, d'une pièce de monnaie ou d'un timbre-poste. Une fois démonétisés, ils ne peuvent plus servir à leur usage prévu. Cette opération, généralement organisée par les administrations publiques, est difficile car elle nécessite une bonne information du public et des opérations d'échange.
A l'occasion des cérémonies organisées en 1930 pour célébrer le centenaire de la présence française, est mise en vente une série de treize timbres, de 0,05 à 5 F imprimés en taille douce exceptionnellement par l'Institut de gravure de Paris ; d'une valeur faciale de 14,50, elle a été majorée d'une surtaxe égale d'où sa vente à 29 F. Le tirage a été de 100.000 exemplaires mais, en réalité, 44.909 ont été vendus, les autres ayant été officiellement détruits, les timbres en cours ont été démonétisés le 1e1 février 1931.
En plus de cette série a été vendu un timbre à 10 F, délivré seulement aux visiteurs de l'Exposition philatélique internationale, organisée à Alger, et qui devaient s'acquitter du droit d'entrée fixé également à 10 F. Ce timbre a eu deux tirages de 25.000 exemplaires chacun : un ayant la dentelure 12 1/4 et l'autre la dentelure II. 500 exemplaires non dentelés ont été mis à la disposition du comité organisateur de l'exposition ; il existe un petit tirage sur soie ; le timbre a été démonétisé le 11 -mai 1931.
Ce timbre, qui représente le port d'Alger lors du débarquement, laisse apparaître une erreur historique : sur le trois-mâts qui y figure est hissé le drapeau tricolore alors que nous sommes encore à l'époque de Charles X et, donc, du drapeau à fleurs de lys. M. Gras a interrogé à l'époque son créateur, M. Vérecque, de Paris, sur cette anomalie, qui lui a répondu l'avoir commise sciemment, dans le dessein d'affirmer sa conception symbolique.
Par ailleurs, ces timbres, vu qu'ils ont été démonétisés juste quelques mois après leurs émissions, ont été rarement utilisés dans l'affranchissement du courrier sauf pour les plis commémoratifs comme ceux par exemple des premières liaisons Alger-Paris et Alger-Casablanca.
Bibliographie : http://alger-roi.fr/
Catalogue Yvert & Tellier Tome II 1ère partie


La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La


Pour les Etrangers

10 € par an

Une fois le paiement effectué, Algérie Philatélie vous crée un compte et vous transmet par email vos coordonnées d'accès.
Pour un paiement par virement bancaire, veuillez nous contacter.

Pour les Algériens

1500 DA par an

Une fois le paiement effectué, Algérie Philatélie vous crée un compte et vous transmet par email vos coordonnées d'accès.
Paiement CCP
Veuillez nous contacter à hamidbenzine@yahoo.fr